Interdiction des avertisseurs de radars

Depuis le décret du 3 janvier 2012 paru dans le journal officiel, il est interdit en France de détenir, de transporter, ou d’utiliser un avertisseur de radars.

Il s'agit de tout appareil pouvant signaler les contr?les routiers fran?ais soit notamment par des appareils fixes ou mobiles et les forces de l’ordre. C'est à dire les GPS mobiles ou embarqués, smartphones ou avertisseurs de radar.

L'infraction peut êtresanctionnée d'une amende de 1 500 euros et d'un retrait de six points du permis.

Il semble cependant difficle de savoir comment peuvent s’effectuer les contr?les. En effet si on peut repérer les détecteurs de radar avec les signaux qu’ils émettent, pour un GPS mobile une inspection sur l'appareil est nécessaire.

Pour mettre en règle votre GPS mobile ou votre navigateur embarqué, il y a diverses possiblités suivant les marques, les types d'appareils et leur ancienneté :

- une mise à jour en ligne (GPS connecté à l'ordinateur, se rendre sur le site du fabriquant et lancer la procédure de mise à jour).
- l'excution d'un logiciel supprimant la fonction et empêchant le chargement des radars fran?ais.
- la réinstallation du logiciel d'orignie de l'appreil avec suppression de la fonction radar lors de l'installation.
- le passage chez le concessanaire pour les GPS embarqués.
- Pour la majorité des appareils il est plus simplement possible de désactiver la fonction alerte radar dans le menu de l’appareil, sans avoir ainsi de mises à jour à faire.

Le signalement des emplacements des radars devrait être remplacé par une "alerte de zones de danger". Il devrait s'agir des zones accidentogènes (avec ou sans radar).

Pour les étrangers circulant en France et dont la fontion radar est autorisée dans leur pays, la question peut se poser pour leur information et l'apllication de la mesure.

Voici des liens vers les sites des principaux Fabriquant pour votre mise à jour :

- Garmin
- TomTom
- Mio
- Navman
- Snooper
- Navigon
- Takara
- Mappy
Conseiller à un ami  





北京快3